Kamila Lebel-Farrell

Obituary of Kamila Winnifred Lebel-Farrell

Our hearts are aching with unbearable pain.  Our 19-year-old Kamila was taken from us too soon.  While on a morning jog she collapsed while stretching.  Our only solace is that she did not suffer.  The outpouring of love from family and Kami’s friends has been unbelievably amazing.  Kamila was a stunning girl surpassed only by her beautiful, caring soul.  All her many friends describe the shining light she exuded.   She cherished her family, loved family get-togethers and organized cousin activities.   She radiated joy, love and happiness.  She wanted to travel the world. She was a student at Ecole Secondaire Algonquin and Scollard Hall in North Bay. She was a basketball star and was a member of numerous championship teams.  She had just finished her second year at Queens with a 3.8 average.  She was so excited about being an exchange student in Australia in January.  She was thirsty for new experiences.  Her travel to Costa Rica just before Covid, at the tender age of 16, opened her eyes to the suffering in the world.  She spent a month that summer helping build schools and delivering food to the needy.  She had so many plans, some detailed, of how she would make the world a better place.  She already had by her very existence.  When she was invited to do any activity by friends or family, she always said “yes and ….” as she would make it an even more amazing experience.  Everyone comments on how she lived every day as if it was her last.  That very morning, she and a roommate watched the sunrise.  Kamila’s many friends all attest that she had a tremendous, deep impact on their lives.  She was love incarnate.  She had a very strong work ethic, known to hold three jobs at a time.  She loved serving and interacting with people.  She leaves behind her parents Brigitte and Jen Lebel,  Joey and Amanda Farrell, her dear siblings Charlotte and Eli, her grandparents Jean-Gilles (Papi) and Joanne (Mijo) Lebel, Joan (Grammie) and Malcolm (Grampie) Barrett, Clayton (Grampy) Farrell, Randy (Papa) and Linda (Nana) Milne, Don (Grampa) and Shirley (Grandma) Benedict.  She also leaves behind her beloved cousins with whom she had a special bond, her many aunts and uncles that she adored, her amazing Queen’s roommates, and her many friends from North Bay, Kingston, and beyond.   The family is planning to start a foundation in her name to carry out Kamila’s dream to help build self-sustaining economies in low-income countries.  Details about the celebration of her short but beautiful life will follow.

C’est avec une immense tristesse que nous annonçons la douloureuse perte de notre Kamila, 19 ans, partie beaucoup trop tôt. Elle s’est effondrée en s’étirant avant son jogging matinal. Notre seul réconfort, c’est qu’elle n’a pas souffert. Le déferlement d’amour de la part de sa famille et de ses amis a été incroyable. Kamila était une jeune femme éblouissante, tant par sa beauté que sa grandeur d’âme. Tous ses nombreux amis parlent de la lumière qu’elle dégageait. Elle adorait sa famille, aimait les rassemblements familiaux et organisait des activités entre cousins. Elle respirait la joie, l’amour et le bonheur. Elle espérait parcourir le monde. Elle a été étudiante à l’École secondaire Algonquin et Scollard Hall à North Bay. Elle était joueuse étoile de l’équipe de basketball, en plus d’être membre de nombreuses équipes sportives. Elle venait d’achever sa 2e année à l’Université Queen’s, avec une moyenne de 3,8. Elle avait hâte d’étudier en Australie en janvier dans le cadre d’un programme d’échange. Elle était avide de nouvelles expériences. À 16 ans, elle a voyagé au Costa Rica, ce qui lui a ouvert les yeux sur la souffrance dans le monde. Elle y a passé un mois en plein été pour participer à la construction d’écoles et la distribution de nourritures aux gens dans le besoin. Elle avait de nombreux projets – certains très détaillés – sur comment elle contribuerait à rendre le monde meilleur. Elle en faisait déjà beaucoup. Quand sa famille ou ses amis l’invitaient à une activité, elle répondait toujours «  oui et… » et rendait l’activité encore plus incroyable. Tous la décrivent comme quelqu’un qui vivait chaque jour comme le dernier. Le matin de son décès, elle a admiré le lever du soleil avec une colocataire. Ses nombreux amis témoignent tous de l’impact important et profond que Kamila a eu dans leur vie. Elle était l’amour incarné. Elle avait une solide éthique de travail, réussissant à tenir trois emplois en même temps. Elle aimait servir et interagir avec les gens. Elle laisse dans le deuil ses parents Brigitte et Jen Lebel, Joey et Amanda Farrell, sa soeur Charlotte et son frère Eli, ses grands-parents Jean-Gilles (Papi) et Joanne (Mijo) Lebel, Joan (Grammie) et Malcolm (Grampie) Barrett, Clayton (Grampy) Farrell, Randy (Papa) et Linda (Nana) Milne, Don (Grampa) et Shirley (Grandma) Benedict.  Elle laisse également ses cousins adorés de qui elle était très proche, ses nombreux oncles et tantes qu’elle chérissait, ses colocataires incroyables de Queen’s ainsi que ses ami(e)s choyé(e)s de Kingston, North Bay et ailleurs. La famille prévoit établir une fondation en son nom pour réaliser son rêve de bâtir des économies autosuffisantes dans les pays à faible revenu; les détails suivront. La famille transmettra également plus de précisions pour la célébration de sa si courte, mais si belle vie.

To plant a tree in memory of Kamila Lebel-Farrell, please visit Tribute Store
Services for Kamila Lebel-Farrell
There are no events scheduled. You can still show your support by planting a tree in memory of Kamila Lebel-Farrell.
Visit the Tribute Store
Share Your Memory of
Kamila